Tag Archives: Laval

Noël à Laval

24 Jan

Dans le cadre de l’ap, les élèves travaillent sur la presse et créent des articles sur des sujets qui les intéressent. voici l’article de Stessy Baret, Auriane Plagué et Agnès Augagneur sur Noël.

==

Cette année la ville de Laval vous a préparé un Noël haut en couleurs!

A partir du 4 décembre 2010 jusqu’au 2 janvier 2011, le village de Noël ouvre ses portes. Petits comme grands sont émerveillés par les vitrines, les petites maisons et les personnages. On peut remercier Claude De Puydt pour ce Noël miniature qui, chaque année, attire un public de plus en plus nombreux. Cette galerie se trouve à l’auditorium place de Hercé.

Le marché de Noël accueille cette année 70 exposants et a lieu du 9 décembre au 12 décembre, au square de Boston. Le thème de cette année met la Bulgarie à l’honneur. Sans oublier de nombreuses animations prévues pour cette période de fête, comme le spectacle « Les Grelings », présenté par La Compagnie Rennaise de la rue Sonjévéyés, ainsi que la chorale lavalloise « Café sucré et Florilège ». Bien sûr le Père Noël vient aussi nous rendre visite.

Cette année, la ville de Laval est éclairée aux couleurs du Douanier Rousseau. Certaines de ses peintures sont projetées sur la mairie du 27 novembre au 3 janvier. Le 27 novembre au soir, pour la mise en lumière de la ville, un feu d’artifice éblouit le ciel lavallois.

Ainsi au cœur de l’hiver, la ville de Laval célèbre Noël avec diverses activités. Elle vous attend !

============

Nous vérifions s’il y a des copier coller mais nous pouvons aussi laisser passer des choses. Si vous en trouvez, dites le nous en commentaire et nous ferons le nécessaire – Clau et Ric Lédocs

La renaissance contestée du Laval moderne

7 Jan

Dans le cadre de l’ap, les élèves travaillent sur la presse et créent des articles sur des sujets qui les intéressent. voici l’article de Laura Urgenti, Eoin Meagher et Justine Guitton-Boussion sur l’aménagement à Laval.

===

Le maire de Laval ne veut plus d’une ville qu’il qualifie du « XIX siècle ». Il souhaite l’aménager grâce à de nombreux projets.  Le premier de ces projets est la transformation du square de Boston. Par cette initiative, il espère ainsi inscrire le square « dans le Laval du XXI siècle ». Mais, évidemment, comme tout gros projet, il est très contesté.

Les principaux militants sont les Amis du Vieux Laval. Ils ont trouvé du soutien auprès de l’architecte des Bâtiments de France.

Les militants ont fait circuler une pétition le 6 novembre, dans le but d’empêcher ce projet. Elle a recueilli plus de 200 signatures. Ils ont aussi tenté d’accéder au dossier (gardé à la mairie) de ce projet mais n’ont pas réussi, alors que n’importe quel citoyen est en droit de le faire. Les Amis du Vieux Laval ont plusieurs fois envoyé des lettres mais elles ont été prises en compte trop tard, de leur point de vue : ils protestent et accusent la mairie de gagner du temps dans ce projet. Ils ont finalement réussi à rencontrer le maire le 13 novembre.

Comme leur nom l’indique, les Amis du Vieux Laval tiennent au caractère ancien de leur ville, et pour eux le projet tient plus du « massacre à la tronçonneuse » qu’à autre chose. Ils veulent garder la beauté ancienne et l’âme de Laval. Avec l’architecte des Bâtiments de France, ils ont cherché à prouver que le remplacement des arbustes par des platanes n’est pas conforme aux règles de la ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager).

C’est donc ce point de vue qu’ils ont exposé lors de la rencontre avec le maire. Mais celui-ci n’a pas changé sa position : il a déclaré que le projet était tout à fait en accord avec la nature et les normes. Il a précisé que « les beaux arbres seront conservés » mais les arbres pourris seront remplacés par des buissons et des petits bancs. Le projet consiste aussi à aménager une esplanade afin de recevoir le marché de Noël ou encore la fête foraine, et de mettre en place un coin détente avec de la pelouse.

L’avancée du maire vers un « nouveau » Laval passe aussi par d’autres projets comme la reconversion des 50 hectares de l’espace militaire en cité remarquable ; la création d’un pôle formation de santé ; un nouvel espace commercial rue Val-de-Mayenne… Ces projets s’étendent jusqu’à 2020 et s’annoncent compliqués.

En conclusion, le maire a encore énormément de travail et d’idées à fournir pour transformer la ville, mais les Lavallois ne se laisseront pas facilement influencer. Affaire à suivre.

============

Nous vérifions s’il y a des copier coller mais nous pouvons aussi laisser passer des choses. Si vous en trouvez, dites le nous en commentaire et nous ferons le nécessaire – Clau et Ric Lédocs