Tag Archives: Haïti

Haïti: La tempête continue

24 Jan

Dans le cadre de l’ap, les élèves travaillent sur la presse et créent des articles sur des sujets qui les intéressent. voici l’article de Pierre Vergnaud, Louis Linyer et Valentin Citéra sur Haïti, un an après.

==

Après l’attaque du séisme qui avait ravagé Haïti le 12 janvier dernier, une nouvelle catastrophe s’est abattue sur les Haïtiens : le choléra.

En effet, deux catastrophes se sont succédées en peu de temps en Haïti, particulièrement à Port-Au-Prince, le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et le choléra, sans doute dû au séisme. Il a provoqué des camps surpeuplés, des eaux contaminées et de multiples inondations. De plus, de nombreux appels à l’aide internationale ont été lancés dont celui de Banki-Moon ( NDLR : Secrétaire général des Nations-Unies. ) ou encore celui de l’ONU pour construire des pôles de médecine et recevoir des traitements médicaux.

Cependant, l’ONU n’a reçu que 19,4 milliards de dollars, ce qui est insuffisant étant donné les dégâts. Actuellement, les nations-Unies mettent tout en œuvre pour le bien des enfants et orphelins de l’île. Certains orphelinats ont été créés par des bénévoles du monde entier. En revanche, la population manque de nourriture et de soins

Aussi, le gouvernement Haïtien, déjà pauvre et instable, n’a pu réagir à cette nouvelle catastrophe. Le bilan fait compte de plus de 3700 victimes du choléra, ce qui risque de s’aggraver malgré l’aide internationale. Alors, pour aider la population Haïtienne, les femmes, les enfants, faites des dons.

============

Nous vérifions s’il y a des copier coller mais nous pouvons aussi laisser passer des choses. Si vous en trouvez, dites le nous en commentaire et nous ferons le nécessaire – Clau et Ric Lédocs

Haïti : la tempête continue

17 Jan

Dans le cadre de l’ap, les élèves travaillent sur la presse et créent des articles sur des sujets qui les intéressent. voici l’article de Pierre Vergnaud, Louis Linyer et Valentin Citéra sur Haïti.

Après l’attaque du séisme qui avait ravagé Haïti le 12 janvier dernier, une nouvelle catastrophe s’est abattue sur les Haïtiens : le choléra.

 

En effet, deux catastrophes se sont succédées en peu de temps en Haïti, particulièrement à Port-Au-Prince, le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et le choléra, sans doute dû au séisme. Il a provoqué des camps surpeuplés, des eaux contaminées et de multiples inondations. De plus, de nombreux appels à l’aide internationale ont été lancés dont celui de Banki-Moon ( NDLR : Secrétaire général des Nations-Unies. ) ou encore celui de l’ONU pour construire des pôles de médecine et recevoir des traitements médicaux.

 

Cependant, l’ONU n’a reçu que 19,4 milliards de dollars, ce qui est insuffisant étant donné les dégâts. Actuellement, les nations-Unies mettent tout en œuvre pour le bien des enfants et orphelins de l’île. Certains orphelinats ont été créés par des bénévoles du monde entier. En revanche, la population manque de nourriture et de soins

 

Aussi, le gouvernement Haïtien, déjà pauvre et instable, n’a pu réagir à cette nouvelle catastrophe. Le bilan fait compte de plus de 3700 victimes du choléra, ce qui risque de s’aggraver malgré l’aide internationale. Alors, pour aider la population Haïtienne, les femmes, les enfants, faites des dons.

============

Nous vérifions s’il y a des copier coller mais nous pouvons aussi laisser passer des choses. Si vous en trouvez, dites le nous en commentaire et nous ferons le nécessaire – Clau et Ric Lédocs

Haïti : l’épidémie du choléra est du plus en plus inquiétante

11 Jan

Dans le cadre de l’ap, les élèves travaillent sur la presse et créent des articles sur des sujets qui les intéressent. voici l’article de Hortense de Ferrière, Adèle Chemineau et Alicia Joubin.

L’épidémie du choléra persiste depuis plus d’un mois dans le pays le pauvre d’Amérique : Haïti. Cette maladie mortelle fait de plus en plus de ravage auprès des Haïtiens qui doivent fuir la contamination.

 

Le 12 janvier 2010, un terrible tremblement de terre a frappé Haïti. Les survivants de cette catastrophe naturelle vivent aujourd’hui dans la détresse la plus totale, au milieu des bidonvilles, sans eau ni électricité.

C’est à cause de cette insalubrité qu’est apparu le choléra qui  contamine aujourd’hui la population. N’ayant pas d’eau potable, les Haïtiens se lavent, boivent, nettoient leurs aliments dans les eaux infectées par la bactérie. Ils attrapent ainsi le choléra qui provoque de très fortes diarrhées.

Le gouvernement conseille aux Haïtiens de se laver les mains très régulièrement dans de l’eau potable, et de ne pas se baigner dans les rivières, afin de diminuer le risque de contamination. Il leur demande également de faire bouillir tous les aliments, car l’eau bouillante tue les bactéries.

Les organismes humanitaires, notamment l’ONU, installés à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, ont mis en place des camps de réfugiés et des centres de traitement, mais ils manquent cruellement de matériel médical et de médicaments. Les malades n’ont pas les moyens de se faire transporter vers les hôpitaux. C’est maintenant qu’ils ont besoin d’un centre de soins.

L’épidémie du choléra pose aussi un gros problème pour les candidats de l’élection présidentielle. Certains veulent procéder aux élections dès maintenant, tandis que d’autres veulent repousser la date.

Malgré tout, les Haïtiens gardent espoir face aux difficultés et affrontent l’épidémie avec courage !

 

============

Nous vérifions s’il y a des copier coller mais nous pouvons aussi laisser passer des choses. Si vous en trouvez, dites le nous en commentaire et nous ferons le nécessaire – Clau et Ric Lédocs